07/10/2021

Colloque (Dijon - 19 & 20/10/2021) - La Revue archéologique de l'EST : 70 ans


Créée en 1950 par Paul Lebel, la Revue Archéologique de l’Est édite depuis 70 ans une revue et des suppléments. Ce support d’édition de l’archéologie régionale (Bourgogne Franche-Comté, Grand-Est, Départements de l’Ain et du Rhône) a déjà publié 70 numéros annuels de la revue et 54 suppléments non périodiques.
Pour marquer l’importance de cet évènement pour l’archéologie de l’Est de la France, un colloque anniversaire aura lieu sur le campus universitaire Montmuzard, les 19 et 20 octobre 2021 à la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon.

Pour en savoir plus...

Publication (6/10/2021) - F. Héber-Suffrin et Ch. Sapin : L'architecture carolingienne

L'architecture carolingienne en France et en Europe
Par François Héber-Suffrin et Christian Sapin
éd. Picard, 290 pages et 310 illustrations


Fruit du remarquable travail de deux spécialistes de la passionnante époque des Carolingiens, cet ouvrage constitue une synthèse sur l’architecture de cette période, sacrée et profane. Grâce à une étude approfondie, il en couvre tous les aspects, et ce dans un espace culturel qui forme encore aujourd’hui le cœur historique de l’Europe. Cette unité est perceptible à travers un vaste pano- rama de sites illustrant la richesse de l’architecture carolingienne : les lieux de pou- voir, palais et châteaux ; les abbayes et les cathédrales avec leur domaine canonial. Ces monuments, d’une valeur artistique et historique incomparables, sont décryptés avec finesse et énergie. Cette nouvelle réflexion s’impose, tant les dernières recherches en France et à l’étranger ont permis de renouveler la connaissance de cette architecture et de son décor. L’ensemble est richement illustré de nombreux plans et figures, en grande partie inédits.



19/09/2021

Presse - France Bleu (18/09/20121) : De nouvelles découvertes lors des récentes fouilles archéologiques à Déols

" Une grande campagne de fouilles archéologiques a démarré l'année dernière à Déols (Indre). Début septembre, un nouveau chantier a eu lieu et a permis de découvrir de nouveaux vestiges et de mieux comprendre l'histoire du bourg et de son abbaye. Retour en images sur ces découvertes..."

13/09/2021

Appel à collaborations : PCR "Les agglomérations de la basse vallée de l’Allier : IIe siècle av. - XIVe siècle de notre ère."

 Bonjour à tous,


Dans le cadre de la formation universitaire et des échanges interdisciplinaires, le service d’archéologie préventive du département de l’Allier (SAPDA) est à la recherche de collaborations scientifiques (sujets de mastères/thèses, stages de formation d’étudiants,…) autour d’un PCR archéo-historique que nous portons au sujet des agglomérations de l'Allier des plaines (intitulé "Les agglomérations de la basse vallée de l’Allier : IIe siècle av. - XIVe siècle de notre ère.").

Ce projet de recherche, qui regroupe une trentaine de chercheurs, aborde le problème de l'histoire longue des sites d'agglomération établies à proximité de la rivière Allier, entre l'époque celte et la fin du Moyen Âge. Nous nous penchons sur un corpus de sites montrant une continuité certaine de l'occupation, afin de vérifier comment évoluent parallèlement le site d'habitat, son terroir, le territoire historique, ainsi que le paysage et le système environnemental. Nous allions des méthodes issues de plusieurs domaines, au premier chef l'archéologie sédimentaire, l'archéologie des paysages, l'archéologie subaquatique, mais aussi l'archéométrie ou l'histoire des textes. 

Géographiquement, les deux bassins les plus explorés durant la première triennale seront ceux de Vichy et de Moulins ; cependant, la zone d'exploration se place entre le Bec de Dore et le Bec d'Allier, et le corpus de sites intègre donc des agglomérations du Cher, de la Nièvre et du nord du Puy-de-Dôme (sur un fuseau de 25 km de part et d'autre de cette section aval de la rivière Allier).

Notre recherche de collaboration vise principalement à étoffer notre travail sur les prospections de terrain (prospections pédestre sur les sites ou dans le bâti ancien) ainsi que sur l’étude de sources textuelles sérielles (notamment les terriers), ou encore l’analyse territoriale/morphologique de l’espace ancien (archéologie du paysage, synthèse des sources planimétriques et archéologiques). Sur chacun de ces sujets, la matière du PCR est à même de fournir des sujets de recherche autonomes, avec leur propre problématique archéologique ou historique, et l’apprentissage de nouveaux outils. Le projet permet en outre de s’intégrer à une équipe diversifiée, de participer à des problématiques trans-disciplinaires, et de communiquer ou de publier de façon officielle et académique sur ses propres travaux (comme nous l’avons fait aux 12e journées de l’ANACT à Nice en 2019). L’idée est que les membres du PCR puissent épauler, encadrer, et assister sur le terrain les étudiants qui seraient intéressés, en lien étroit avec leur(s) directeur/trice(s) de mémoire.

Toute la matière de ce projet d’envergure figure dans deux rapports préliminaires de PCR rendus début 2020 et début 2021, qui ont été validés en commission CTRA avec un avis favorable de poursuite du PCR sur un premier volet de 3 ans (2020-2022). Ces rapports peuvent être communiqués sur simple demande auprès de nous.

En souhaitant avoir éveillé 
votre intérêt,

Confraternelles salutations

Franck CHALEAT
 / Gabriel ROCQUE